Google+ Badge

mardi 27 octobre 2015

L' ESCROQUERIE DU VOTE " RÉPUBLICAIN " ! TRIBUNE LIBRE !




UMPS-L’ESCROQUERIE DU VOTE « RÉPUBLICAIN » - Les régionales, banc d’essai des présidentielles

UMPS-L’ESCROQUERIE DU VOTE « RÉPUBLICAIN »


Les régionales, banc d’essai des présidentielles




le 
 




La stratégie se dessine. Il y aurait d’un côté les «  républicains » et de l’autre le Fn. 


L’air est connu, les paroles tentent de changer. 

Une nouvelle stratégie de diabolisation par le vocabulaire dans les médias est en cours de tests. 

Cela devrait déboucher par des désistements aux régionales puis par une tentative de barrage à la présidentielle.

Le front républicain n’étant plus supportable pour les électeurs de droite, on le camoufle en autre chose. La république serait en danger en cas de victoires électorales du Fn. 
Cette stratégie va se heurter à ses contradictions. 


Personne ne pense plus dans l’opinion que les politiques et les médias disent la vérité sur le FN. 
Marine Le Pen est républicaine, elle ne veut ni rétablir la monarchie, ni instaurer un état fasciste français. 


Le bombardement médiatique sur les valeurs républicaines lasse. 


De plus, à force de parler de République, ils ne parlent plus jamais de la France. Ils sont donc clairement au service d’un système et pas du pays.

A force de lancer un appel aux républicains, les socialistes tombent dans le jeu de Nicolas Sarkozy et font une publicité permanente à la nouvelle appellation de l’Ump. 


C’est la stratégie de la peur qu’ils reprochent au Fn qui est leur seul espoir avec bien sûr les juges politisés. 


Sarkozy, pour le moment, laisse le Ps faire monter la mayonnaise de la diabolisation, car il redoute qu’elle ne prenne plus. 


Le Fn "mariniste" ne met ni la république, ni la démocratie en danger.


 Les politiques de l’Umps, qui décidément à la vie dure, prennent le risque de se ridiculiser, mais ils n’ont pas d’alternative.

On va donc assister à une hystérisation de la vie politique française, alors que notre pays doit faire face à dés défis de sécurité et de civilisation. 

Une certaine conception de la république met, à dire vrai, la France en danger. 


Mais les républicains d’aujourd’hui sont,  en fait, des mondialistes qui se moquent de la France historique qui a illuminé le monde bien avant la révolution. 
Ils veulent une France à la Pleynel, terre d immigrations en Europe à l’américaine, pays métisse tournant le dos à ses racines religieuses ethniques et culturelles.

Leur république n’est certes pas la France de tous les Français, c’est la France des Français et des étrangers qui pensent comme eux. 



C’est la France de toujours que Marine Le Pen pourra donc opposer à leur république instrumentalisée, si elle ne cède pas trop aux sirènes du conformisme et de l’idéologie dominante. 



Sinon elle perdra face aux imposteurs républicains de droite et de gauche.


Source et Publication:    http://metamag.fr/metamag-3304-UMPS-L’ESCROQUERIE-DU-VOTE-«-RÉPUBLICAIN-»-Les-regionales--banc-d’essai-des-presidentielles.html