Google+ Badge

mardi 29 septembre 2015

PÉTITION DE SOUTIEN À NADINE MORANO !

ELLE N' EST PAS DE MA FAMILLE POLITIQUE !  MAIS JE SIGNE LA PÉTITION !

JMLB


 morano
 
Madame, Monsieur

Depuis samedi, une véritable cabale médiatique s'abat sur Nadine Morano, membre des Républicains et député européen.

Son crime ?    Avoir affirmé, et confirmé, devant les caméras de télévision du service public, sur France 2, que la France était avant tout un pays de race blanche et de culture judéo-chrétienne.



C'est tout simplement la même phrase qu'affirmait le Général De Gaulle , dans un livre de propos rapportés écrit par Alain Peyrefitte (c'était de Gaulle) : « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. 
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. 

Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. 
Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! 
Les musulmans, vous êtes allés les voir ? 
Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? 
Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! »


Pourtant, depuis samedi, c'est un lynchage. Certains dirigeants du PS allant même jusqu'à réclamer des sanctions contre Nadine Morano, y compris judiciaire. 


Pas aidé dans son combat pour la vérité, Mme Morano se fait même lyncher jusqu'à son propre camp - qui se réclame pourtant en permanence du gaullisme - NKM et consorts ayant appelé à des sanctions internes contre elle.


Nadine Morano n'a fait qu'exprimer tout haut ce que pensent une majorité de Français : « oui, nous sommes encore un peuple de race blanche, gauloise et de culture judéo chrétienne", n'en déplaise aux fossoyeurs de notre peuple à la Yann Moix, chroniqueur qui se félicitait à l'idée que la France devienne musulman dans un futur proche.




Avec La France Rebelle, nous sommes en première ligne chaque jour pour faire respecter nos droits fondamentaux, celui de vivre libre et maîtres chez nous.
Cordialement
Philippe Gibelin
Président de La France Rebelle / NCI