Google+ Badge

mardi 29 septembre 2015

LE PDF/ BRETAGNE ET ADSAV CONTRE LA MOSQUÉE SALAFISTE DE BREST


Les Bretons dans la rue pour en finir avec la mosquée salafiste de Brest



Les Bretons dans la rue pour en finir avec la mosquée salafiste de Brest

Nous profitons de l’interview de Ronan Le Gall pour signaler que, après la manifestation contre la mosquée de Quimper, après le rassemblement fin juin pour protester contre la décapitation de Hervé Cornara, une fois de plus, jacobins et indépendantistes oublieront leurs divergences le 10 octobre pour s’unir face à l’islamisation de notre pays.

Résistance républicaine et Adsav appellent, main dans la main, les Bretons à venir nombreux le 10 octobre devant la mairie de Brest pour demander la fermeture de la mosquée salafiste et l’expulsion de l’imam de Brest.
Christine Tasin
Interview de Ronan Le Gall

Riposte Laïque : Tu es président de l’association indépendantiste bretonne Adsav. Peux-tu nous présenter ton mouvement et nous dire quelles sont tes autres activités dans la vie ?

Ronan Le Gall : Adsav! est un parti crée au début de l’année 2000. 
Nous sommes les seuls indépendantistes dits de droite nationale, les seuls conscients des enjeux qui minent la civilisation européenne. 

Nous sommes Bretons ET Européens. ça ne veut pas dire que nous voulons égorger le peuple français, seulement nous souhaitons que chaque peuple, quel qu’il soit bénéficie de structure étatique et de reconnaissance internationale. 
Il s’agit du droit fondamental des peuples.

Par ailleurs, je suis père de famille et marin de commerce de profession. 
Ce qui fait que j’ai pas mal voyagé, que ce soit en Europe ou sur d’autres continents. du coup, quand je parle de certains sujets déclarés tabous par les tenants du système, je pense quand même savoir un minimum de quoi je parle…

Riposte Laïque : On dit souvent que la Bretagne est encore préservée, et que l’islam y est fort peu présent. Que penses-tu de cette affirmation ?
Ronan Le Gall : Il s’agit d’une vision totalement erronée de la réalité. on ne compte plus les mosquées construites ces dernières années à Nantes, Rennes, Quimper, les nombreux projets à Vannes, Lorient, Guingamp, Locminé. 
Certains ont même poussé le vice à déclarer le minaret de la mosquée turque de Nantes « bâtiment breton de l’année » en 2009…
Après, on ne peut oublier les gens de Forsane Alizza arrêtés à Nantes et Vannes, David Drugeon éliminé par les américains alors qu’il avait quitté Vannes pour rejoindre al quaida, tout comme un nantais.

 Sur Quimper, une jeune fille de 23 ans est partie cet été en Irak. ce départ fait suite à celui avorté l’année dernière d’une gamine de 13 ans qui voulait, elle, rejoindre la Syrie.

 Un dernier exemple, à Rennes, dans le quartier du blosne, le dernier boucher traditionnel a fermé ses portes il y a 2 ans, après avoir eu sa vitrine cassée près d’une vingtaine de fois. son malheur? vendre du porc et ne pas faire de halal. 

Comme partout ailleurs, par la terreur, on impose ses lois…


Riposte Laïque : L’imam de Brest, Rachid Abou Houdeyfa, paraît avoir fait parler de lui, ces derniers temps, dans une vidéo qui a beaucoup circulé sur la toile. Connais-tu bien ce personnage ?

Ronan Le Gall : ça fait 5 ans que j’ai l’ai découvert. ce fut immédiatement le coup de foudre. 
Entre son air aimable, sa voix mélodieuse et ses inepties, je suis immédiatement tombé sous le charme. 
Pour bien situer le contexte, il faut savoir que son prédécesseur a été expulsé en raison de ses propos. pour celui ci, ce sera plus délicat puisqu’il est français grâce à l’ineptie que constitue le droit du sol… après, nous ne désespérons pas le voir expulsé de Bretagne!
 j’ai commencé à regarder ses vidéos. la première que j’ai vu m’a littéralement subjugué: intitulée 30 minutes pour te convaincre de porter le hijab la vision qu’il donne de la femme à partir de la 48 ème seconde est époustouflante. 

Comment se fait il que les associations féministes n’aient jamais rien dit?
En 2013, nous avons eu vent d’un courrier qu’il venait d’envoyer aux collèges de Brest et ses alentours. nous avons diffusé ce courrier avec une vidéo tournée lors d’un départ avec les enfants de la mosquée. 
Les propos étaient édifiants. digne d’un embrigadement. 
La diffusion que nous avons fait de ce courrier a eu pour conséquence qu’aucun collège n’a répondu favorablement à ses avances. hélas, en juin de cette année, un collège catholique est allé visité cette mosquée…

Par ailleurs, j’ai en ma possession un dvd de propagande qui a été distribué dans les boites à lettre de Quimper, essentiellement auprès de femmes seules. https://www.youtube.com/watch?v=tbOnVg3xThs

Riposte Laïque : Quelle est l’attitude de la municipalité brestoise devant cet imam salafiste ?
Ronan Le Gall : silence radio et soumission. dans le quartier de la mosquée, des employées de commerces ont subi des pressions pour cacher leurs jambes, vous ne trouverez pas de sandwichs au jambon, le restaurant asiatique est halal. 
Pour ce qui est de la soumission, le maire François Cuillandre vient de signer un permis de construire pour une école coranique. les voisins sont à bout. j’ai assisté par hasard à une sortie de prière un vendredi après midi. c’est hallucinant. 
j’invite toutes les personnes qui pensent que la Bretagne est épargnée par ce fléau d’aller un vendredi après midi à la sortie de la mosquée. elles verront par elles mêmes…


Riposte Laïque : Des actions sont-elles prévues, pour permettre à la population bretonne de réagir ?
Ronan Le Gall : Nous avons convenu d’une manifestation le 10 octobre pour demander la fermeture de cette mosquée. ce n’est pas la première fois qu’il y a des soucis, il y a de l’embrigadement de mineurs, les sujets dits à risques ont tous le point commun d’être passés par cette mosquée. maintenant, ça suffit. il faut la fermer definitivement. changer d’imam ne changera rien, on le voit bien avec ce cas précis.

Riposte Laïque : Quels rapports l’indépendantiste que tu es entretient-il avec le mouvement Résistance républicaine, qui ne cache pas son attachement à la République une et indivisible ?

Ronan Le Gall : Aucun. 

D’ailleurs, notre première rencontre avec Christine Tasin a pour le moins été mouvementée. 

Un vif échange nous a opposé, avant que des barbus accompagnés de racailles ne viennent s’en prendre à l’hôtel où se tenait la conférence. nous n’avons pas la même conception de la nation, et, pour nous, le jacobinisme est un des pire cancer de la société moderne.

Malgré tout, au delà de nos différences, et surtout de nos divergences, nous faisons tous preuve d’assez de maturité politique pour travailler sur un but commun et précis : la fermeture de cette mosquée.

Propos recueillis par Pierre Cassen




 
Fondateur de Riposte laïque