Google+ Badge

dimanche 27 septembre 2015

LE GRAND REMPLACEMENT S' ACCÉLÈRE .......


Ecrit le 26 sept 2015 à 17:06 par Eric Martin dans Nos brèves

Le grand remplacement s’accélère, la France bientôt majoritairement africaine : la preuve par les statistiques du dépistage de la drépanocytose

 Download PDF
Dans dix ans, les bébés français de souche seront minoritaires en France. Et encore, c’est sans tenir compte de l’invasion de clandestins récente :
Le grand remplacement s'accélère, la France bientôt majoritairement africaine
Comment comprendre la carte : en Île-de-France, en 2014, 69,06 % des nouveaux-nés ont été dépistés, car considérés comme « à risque ».
 En d’autres termes, en 2014, en Ile-de-France, 69,06% des nouveaux-nés avaient un ou deux parents essentiellement « originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord ». 

Ce chiffre s’élevait à 67.90% en 2013, 65,95% en 2012, à 60 % en 2010 et à 54,15% en 2005.
Source : FDesouche

Commentaires:



Vautrin

C’est ce que l’on appelle un « proxi », en science. À défaut de renseignements directs (les statistiques ethniques étant interdites de peur que les citoyens réagissent), des renseignement sur des phénomènes connexes permettent de se faire une idée exacte. On pourrait, par exemple, observer la progression du volume de produits « halal » vendus dans les supermarchés. Les gérants disposent de ces données-là. Au fond, il n’est pas si difficile qu’on le croit de tourner l’interdiction de publication des données ethniques. Il suffit d’application et de méthode.
Mais vous allez voir : quelque jour, les infâmes qui martyrisent notre pays interdiront de publier des statistiques sur le dépistage de maladies allochtones !
Bon, en tous cas, en moyenne sur 100 naissances, 37,20% sont d’origine africaine. Oui, le Grand Remplacement est en cours, et il s’accélère !
Comme le dit Renaud Camus, réagissons tant que nous sommes encore les plus nombreux.




  1. jejomau

    C’est trop tard. On y passera tous de toute façon : c’est le but recherché depuis le début, non ?



  2.  
    tonio

    merci aux politiciens immigratinnostes et aux partis de gôche immigrateurs: ce n’est pas un fatalité c’est le résultat de faux calculs politiques et économiques, depuis les années 30….