Google+ Badge

vendredi 25 septembre 2015

FERMETURE DES FRONTIÈRES CONTRE L' IMMIGRATION !

  25 SEPTEMBRE 2015

Et voilà: 80% des Français pour la fermeture des frontières. 55% contre l’immigration

Syrian refugees strike in front of Budapest Keleti railway station. Refugee crisis. Budapest, Hungary, Central Europe, 3 September 2015.

A vouloir prouver sans cesse que l’arrivée de dizaines de milliers de « réfugiés » serait une chance pour la France, on fini par se planter !

Tous les reportages présentés sur les médias sont destinés à émouvoir (même quand les photos sont « arrangées »), à susciter notre pitié, mais certains de ces reportages filmés viennent apporter un peu de désordre dans cet évangélique emballage.
Ainsi, on nous présentait récemment un reportage sur des dizaines de « réfugiés » syriens parvenus jusqu’en Ile de France depuis plusieurs mois et ayant obtenu le droit d’asile.
 Or, depuis plusieurs mois donc, ils sont toujours dans la rue, sous des tentes de fortune, sans hygiène, sans travail, sans rien quoi !
Réfugiés afghans - Paris
Réfugiés afghans – Paris
Ils attendent un logement. Alors ils ne comprennent pas, et se confient au reporter qui les interroge : « On va réquisitionner des milliers de logements pour les syriens qui arrivent maintenant alors que nous, on nous a abandonné ? »
Et ils ont raison.
Est-il juste, humain, de laisser des familles, avec des enfants en bas âge, croupir dans la saleté et la misère, alors qu’on promet de débloquer des milliers de logements pour ceux qui ont la « chance » d’arriver aujourd’hui ?
Ces pauvres réfugiés abandonnés n’ont pas été aidés par des « passeurs » qui leur ont indiqué, comme à Béziers, les adresses où ils pouvaient s’installer en fracturant les portes !
Puisqu’il est question de Béziers, parlons de ces débats tronqués, dirigés, insultants, destinés à jeter l’opprobre sur le « raciste », le « xénophobe », le « sans cœur », « le sans humanité », qui ose dire qu’il est nécessaire de réguler l’afflux de ces « réfugiés » et de réserver une priorité aux vrais demandeurs d’asile et non aux dizaines de milliers de migrants économiques ou climatiques habituels qui nous envahissent.
Robert Ménard vient d’en subir l’outrage. Seul contre tous, même contre les présentateurs de l’émission (France 3) et leur agressivité à la limite de l’insulte.
 Gilbert Collard y avait eu droit quelques heures plus tôt sur le plateau de LCP et il a dû user de tout son talent oratoire pour se défendre contre la meute hurlante.
Quant à Marine Le Pen, ou Marion, dès qu’elles émettent un son c’est la curée.
Et pourtant ne représentent-ils pas très exactement ce que pensent les Français ?
80% sont pour la fermeture des frontières.
55% sont contre l’immigration.
C’est le droit et le devoir de la France d’accueillir les « chrétiens », de quelques pays qu’ils soient, lorsqu’ils sont massacrés.
Comme c’est le devoir des pays frontaliers de la Syrie, de l’Irak et de la Libye, d’accueillir les musulmans, leurs frères.
Comme ce serait notre droit d’expulser tous les clandestins qui n’obtiennent pas le droit d’asile et qui restent chez nous impunément.
C’est le droit et le devoir de la France d’accueillir les enfants, les femmes et les vieillards, qui réclament le droit d’asile parce qu’ils ne peuvent pas se défendre.
Mais ouvrir nos frontières à tous ces jeunes en pleine forme, comme on peut le constater, et si intelligents, nous dit-on, mais qui préfèrent fuir plutôt que de défendre leur patrie les armes à la main ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.