Google+ Badge

vendredi 3 avril 2015

POLITIQUEMENT INCORRECT ! TRIBUNE LIBRE, POINT DE VUE.........


Quand des militants du Front National jouent le jeu des médias !



Nul à ce jour ne peut ignorer la connivence qui existe entre les médias les plus influents et les dirigeants politiques, laquelle est d’ailleurs entretenue par des subventions conséquentes.

Le Front National, qui depuis son origine est un parti contre le système, est par définition contre la manipulation et contre la désinformation exercées par la plupart des médias, raison pour laquelle le FN et ses représentants en sont victimes.

Le Front National dont le père fondateur n’est autre que  Jean-Marie Le Pen, existe depuis 1972 et n’a depuis jamais failli à son engagement au service de la nation et du peuple.

Pendant 40 ans, ce sont des Bruno Gollnisch, Jean-Marie Le Pen, Alain Jamet et autres, ainsi que les militants, les adhérents et les sympathisants du Front National, qui aux dépens de leurs vie privée et parfois même au risque de leur vie, ont tenu tête contre tous !

Et aujourd’hui on voudrait faire la peau à Jean-Marie Le Pen parce qu’il a le courage d’assumer ses propos ?

Depuis que le Front National a le vent en poupe, il y a aussi quelques opportunistes venant de tout bord (UMP, PS, FDG…) qui saisissent ce qui est pour eux l’occasion de décrocher un mandat d’élu.

Ces personnes ont une vision détournée de la politique, elles considèrent qu’être élu c’est « jouer » avec l’argent public, amasser des primes et indemnités sans pour autant n’avoir de comptes à rendre. Ces gens-là sont des « tueurs de démocratie » !

Leur seul but, leur seul espoir, leur seul intérêt dans l’ascension politique du Front National, n’est pas d’enfin reprendre le contrôle de la France et d’œuvrer au bon vivre des français, mais d’être élu et de faire partie de « la caste politique ».

Nous comprenons donc pourquoi tout ce qui pourrait, selon l’interprétation qui en est faite, freiner quelque peu cette ascension, est pour eux à éliminer. 
Chaque vérité qui fait mal dans les rouages du politiquement correct doit être exclue de leur chemin car elle est perçue comme un obstacle.

Revenons sur les propos de Jean-Marie Le Pen, qui ce matin jeudi 3 avril 2015 à 8h35 sur BfmTv, a réitéré sa formule : « Les camps de concentration ne sont qu’un détail de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. »

Jean-Jacques Bourdin et consorts s’empressent de reprendre en déformant comme à leur habitude : Invité jeudi sur BFMTV, l'ex-leader du Front National a de nouveau dérapé sur l'existence des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale…

Que l’on m’explique en quoi cette phrase indique que Jean-Marie Le Pen remet en cause l’existence des chambres à gaz ?

Développons les faits : les morts dans les camps de concentration sont estimés entre 300 000 et 5 millions selon qu’il s’agit d’étude idéologique ou scientifique.

Les morts au titre de la Seconde Guerre Mondiale sont estimés à 60 millions, soit 2.5% de la population mondiale.

Ainsi, lorsqu’il est dit que les camps de concentration sont un détail de la Seconde Guerre Mondiale, il s’agit de citer également les 55 millions d’enfants, de parents, de civils ayant trouvé la mort dans les conditions les plus atroces. 

Il semblerait que cela choque mais c’est une vérité, il n’y a pas que 5 millions qui sont morts pendant la guerre, il y a également 55 autres millions qui ont perdu la vie en dehors de ces camps.

Sous-entendre que les camps sont un détail est une vérité qui rend hommage à 90% des victimes mortes en dehors… c’est dire aussi qu’en dehors de ces camps, des actes ignobles et sans nom ont été commis, c’est rappeler que les prétendus « démocrates » d’hier n’étaient pas plus démocrates que ceux qui se nomment aujourd’hui « les républicains » !

Prétendre que l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale se résume à 5 millions de morts sous prétexte qu’ils étaient juifs, c’est imposer un point de vue idéologique et raciste, méprisant alors ceux qui sont morts mais non-juifs.

CE SONT CEUX QUI NIENT LA VÉRITÉ ET QUI OUBLIENT LES 55 MILLIONS DE VICTIMES DE LA GUERRE, MORTS EN DEHORS DES CAMPS DE CONCENTRATION, QUI DEVRAIENT ÊTRE POURSUIVIS POUR DISCRIMINATION ETHNIQUE ET/OU RACIALE.

Nous avons donc ceux qui par présence d’esprit, par prudence et par bon sens, ne s’engagent pas dans une lutte acharnée contre Jean-Marie Le Pen, qui ne reprennent pas les armes mises à disposition par les médias, pour frapper au cœur de leur mouvement.

Et nous avons ceux qui tirent sur Jean-Marie Le Pen. 
C’est un peu comme si vous arrachiez des mains l’arme avec laquelle votre agresseur a porté un coup à votre père fondateur, pour frapper d’un deuxième coup encore plus sournois, celui qui est la pièce maitresse de votre famille !

On peut ne pas toujours être d’accord avec tous les responsables du Front National, chacun se retrouve dans les propos des uns ou des autres, mais jamais un vrai frontiste, un patriote dévoué à la France, ne tombera dans le piège des médias ou ne s’en fera son allié pour tenter de gravir des marches. 

Cela est une trahison et témoigne de l’opportunisme de certains !

Celles et ceux qui se disent « outrés » par ce propos, sont invités à s’isoler de toute influence médiatique (journaux, internet, télévision, radio…) et à décrypter ce qui a été dit et ce que l’on doit en retenir.

Prenez pour exemple ce que j’ai cité plus haut, la version du journal chez lequel Jean-Marie Le Pen a affirmé ses propos. 

Selon eux, Jean-Marie Le Pen nie l’existence des camps de concentration… alors qu’il a dit qu’ils existaient bien mais qu’il existait aussi autre chose.

Quand à celles et ceux qui ne voient dans le Front National que l’opportunité de pouvoir être un jour élu ou placé à un poste à responsabilités, ce qui leur éviterait d’avoir à travailler… ces mêmes qui sont incapables de déchiffrer un propos parce que ça les arrange, alors qu’ils n’ont pas leur "Carte du Front National" ou bien viennent de la prendre alors que ça fait des années qu’ils vivent grâce à lui, assument et me suppriment de leur liste de contact.

Chacun est libre de ses propos et de ses opinions, je viens d’ailleurs d’exprimer ma pensée, mais il est hors de question que je fréquente des personnes qui s’autorisent ou s’autoriseraient à insulter notre Président d’Honneur ,sans qui je le rappelle, rien de cela ne serait possible !


Julio De France   https://www.facebook.com/notes/1573054822949172/