Google+ Badge

lundi 6 avril 2015

LUC FOURNIÉ VICTIME DE LA JUSTICE À DEUX VITESSES !


 Luc Fournié était en état de légitime défense



Disons le tout net : Luc Fournié aurait dû être acquitté.
Juriste 


« N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, effectue dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte », dispose l’article 122-5 du Code pénal en son livre premier. 

En outre, le droit français reconnaît deux cas dans lesquels la légitime défense est présumée : pour se défendre contre les vols avec violence, et lorsque le défenseur repousse, de nuit, des personnes entrées par effraction dans un lieu privé habité.

Le 14 janvier 2009, Luc Fournié a tué un cambrioleur qui s’était introduit de nuit et par effraction dans son bureau de tabac. De toute évidence, il était en état de légitime défense selon la définition donnée par le Code pénal.

 Pourtant, et contre toute attente, la cour d’assises d’Albi a estimé la riposte « disproportionnée » et est même allée contre le réquisitoire de l’avocat général Pierre Bernard.

 Ce dernier estimait, quant à lui, la riposte comme ayant été proportionnée, et a demandé aux jurés que Luc Fournié bénéficie de la légitime défense (ce qui aurait conduit à son acquittement). Résultat ? Un homme qui a protégé sa famille et ses biens contre l’intrusion de voleurs en pleine nuit a été condamné à sept ans de prison ferme. Vous avez bien lu : sept ans de prison ferme.



Un ami avocat m’a rapporté que l’avocat de la famille du cambrioleur tué, Maître Pierre Cohen, a déclaré à l’issue du procès : « Ouf, on a eu chaud. »
 Même lui n’y croyait pas, car de toute évidence la décision n’est pas conforme à l’esprit de nos lois et donne à croire aux voleurs qu’ils ne risquent rien en pénétrant par effraction des domiciles ou des commerces.

 Maître Georges Catala, avocat de Luc Fournié, s’est montré très en colère à la fin du procès et a déclaré : « La déception est un mot faible. Nous sommes sidérés ! 
On assiste à une justice qui n’est pas digne de ce nom, étant entendu que l’on n’a pas pris en compte une seule seconde les réquisitions d’acquittement de l’avocat général et l’argumentation de la défense qui consistait à soutenir que cet homme n’est pas un tueur. »

Disons le tout net : Luc Fournié aurait dû être acquitté. Il était en état de légitime défense et avait déjà subi de nombreux cambriolages. 

L’avocat général n’a, d’ailleurs, pas dit le contraire et il est extrêmement rare que ce dernier ne soit pas suivi par les jurés. 
 On constate avec quelle célérité les honnêtes Français sont condamnés, il est dommage que cela n’ait pas été le cas pour monsieur Coulibaly, qui représentait pourtant un tout autre danger pour la société.
Le message envoyé par la cour d’assises d’Albi est dramatique. 

 Aujourd’hui, il semble qu’il soit interdit de se défendre contre ceux qui vous volent et vous agressent. 

D’un autre côté, les récidivistes sont lâchés dans la nature et les voyous bénéficient d’une présomption de légitime violence due au laxisme des socialistes, qui confondent les victimes et les agresseurs.


   http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/luc-fournie-etait-en-etat-de-legitime-defense,168999?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=d8b085b147-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-d8b085b147-30403221&mc_cid=d8b085b147&mc_eid=35158644a0



COMMENTAIRE 


A l'adresse de la mére de la victime !

A) que faisait votre gamin a 2 h du matin dans la rue et de surcroit en train de volé ?
B) si vous aviez surveiller votre garçon un peu mieux vous n' en serez pas là .....etc.......

Et je rajouterai, la première des liberté, c' est la sécurité, or les délits augmentent sans cesse , notamment du fait de la drogue et de l' immigration !

jmlb